Les tops plein air incontournables

Louer un chalet pour la relâche: mode d’emploi

Source : www.wixxmag.com | Alain Demers

Du ski de fond et de la raquette à la porte d’un chalet douillet est une agréable façon de profiter de la relâche scolaire en famille.Trop tard pour en louer un? Pas du tout. Voici où s’adresser et comment faire un bon choix si on ne peut visiter le chalet avant le séjour.

Dans le web…

Peut-on se fier aux sites Web offrant des chalets à louer? Pas sûr.

Plusieurs agences de location fonctionnent dans l’illégalité en prélevant une commission. Des particuliers louent aussi illégalement leur résidence secondaire pour des courts séjours sur une base régulière, sans qu’elle ait été inspectée et accréditée par la Corporation de l’industrie touristique québécoise (CITQ). Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, consultez plutôt le site web Bonjour Québec, soit le site touristique officiel du Gouvernement du Québec. Dans la section Hébergement, sous la rubrique Résidences de tourisme (chalets, copropriétés), sont inscrites par région, les résidences accréditées par la CITQ avec leur classification (entre 0 et 5 étoiles).  

On peut également dénicher un chalet en consultant les sites Web des associations touristiques régionales ou en les contactant directement. Ainsi, Tourisme Lanaudière, Tourisme Cantons-de-l’Est et Tourisme Mauricie, par exemple, tiennent sur leurs sites une liste de chalets à louer (souvent classés sous l’appellation résidences de tourisme). Avec Tourisme Laurentides et Tourisme Charlevoix, il est encore plus facile de trouver. Il suffit de leur passer un coup de fil et ils nous rappellent pour nous donner un aperçu des disponibilités.On peut aussi consulter le site des pourvoiries du Québec, qui propose de nombreuses façons de louer un chalet.

www.bonjourquebec.com

Répertoire des Associations touristiques régionales

Pourvoiries Québec

Les prix

Il en coûte de 1000 $ à 2000 $ par semaine pour un chalet de trois ou quatre chambre, et souvent moins de 1000$ en pourvoirie. Les prix varient selon le niveau de confort et la proximité des localités touristiques les plus fréquentées. Dans le cas des grands chalets abritant plus d’une famille, on peut toujours partager les frais à plusieurs, ce qui fait une grosse différence. 

Trois coups de cœur

Parmi les chalets où j’ai séjourné, voici trois endroits que j’ai particulièrement aimés pour les sentiers des alentours ou pour le contact avec la nature.

En Outaouais

À Duhamel, au Centre touristique du lac Simon, un sentier de raquette longe le plan d’eau pour s’enfoncer en forêt. En fin d’après-midi, des chevreuils se promènent tout près des chalets. Les petites habitations sont modestes mais confortables.

Crédit photo: Sépaq

Centre touristique du lac Simon

1216, rue Principale

Duhamel

819 428-3512

Dans Lanaudière

La pourvoirie Domaine Bazinet, à Sainte-Émélie-de-l’Énergie, est bien organisée pour accueillir les familles. En partance des chalets, on fait une chasse au trésor à pied ou on se rend en raquettes jusqu’au point de vue sur les montagnes. Sur le lac des Îles, on taquine la truite mouchetée. Les chalets sont simples mais tout équipés.    

Crédit photo: Alain Demers

Pourvoirie Domaine Bazinet

3000, chemin Bazinet

Sainte-Émilie-de-l'Énergie, (Québec

450 886-4444

Dans l’Nord

Situés à Val-David, dans les Laurentides, les Chalets Lac à la Truite offrent un séjour de grand confort dans des unités traditionnelles de style suisse ou des habitations plus récentes et contemporaines. Pas bien loin, se trouve le parc linéaire Le P’tit Train du Nord, idéal pour le ski de fond et le Camping Sainte-Agathe-des-Monts, sillonné de sentiers pour fondeurs et raquetteurs. 

Crédit photo: Alain Demers

Chalets Lac à la Truite
1961 Chemin de la Montagne
Ste-Agathe-des-Monts (Québec)

publicite box1
publicite box2