Les tops plein air incontournables

Quelle distance parcourir en vélo ou à pied avec un enfant?

Source : www.wixxmag.com | Alain Demers

Je ne compte plus les fois où j’ai rencontré des familles en vélo, enfants, préados et parents étant visiblement exténués. J’en ai aussi croisé sur les sentiers pédestres, un peu perdus et fatigués, ne sachant pas combien de kilomètres il leur restait à parcourir.

Mais quelle est donc la juste distance pour que l’activité soit non épuisante et agréable pour toute la famille? Comme il n’existe pas de guide, on doit adapter l’activité aux capacités, habiletés et niveau de maturité du jeune. Voici quelques pistes pour calculer la distance idéale.

Pistes cyclables

Pour les familles, il est habituellement préférable d’emprunter les pistes cyclables plutôt que les circuits routiers. C’est plus sécuritaire et plus facile de planifier un itinéraire. Une bonne carte imprimée est indispensable, non seulement pour le kilométrage, mais aussi pour localiser haltes, stationnements et services.

Les cartes disponibles dans les bureaux touristiques locaux sont souvent meilleures que celles que l’on trouve sur le Web, car elles sont en plus gros plan. Les guides Vélo Mag, vendus en librairie, demeurent toutefois ce qu’il y a de mieux.   

Pour ce qui est de la distance à parcourir, en famille et en vélo hybride, je vous suggère de débuter par un trajet aller-retour de 12 kilomètres, quitte à augmenter graduellement les distances par la suite. Avec des préados, vous pourriez en venir à un parcours de 20 ou 30 kilomètres. Avec des haltes ici et là, prévoyez une heure pour 10 kilomètres.  

Voici un exemple de parcours effectué avec ma fille Anaëlle, 12 ans, sur la piste cyclable La Sauvagine à Sorel-Tracy, longue de 12 km. Nous sommes partis au km 4. Les balises indiquaient notre progression. Nous avons fait une halte au km 12, donc après 8 km, avant de revenir sur nos roues. Distance totale : 16 km.
Crédit photo: Alain Demers

Accessoires technos 

Les accessoires technos peuvent être utiles, mais ne remplacent pas une carte de base imprimée. C’est un complément. Le téléphone mobile est de ceux-là (voir l’article Top 10 des applications les plus utiles pour vos randonnées en vélo).

Si vous êtes tenté par un GPS pour vélo, c’est un pensez-y-bien : ça peut coûter plus cher que le vélo lui-même! Pour ma part, j’utilise un cyclomètre. C’est l’option la plus simple et la plus économique (à partir de 20 $!). Le cadran digital indique la vitesse et le kilométrage parcouru. Quand la signalisation sur la piste est déficiente, le cyclomètre est d’une aide précieuse.

Le Vélo 7 de Cat Eye, un bon cyclomètre de base pour moins de 25 $.
Crédit photo: Internet

Sentiers pédestres

Les mêmes principes de base s’appliquent pour la randonnée pédestre. Rien ne vaut une bonne carte imprimée avec les noms des sentiers et le kilométrage. Dans les parcs régionaux, les parcs nationaux et plusieurs centres de la nature, il y en a au chalet d’accueil.  

Un GPS n’est pas nécessaire. Une boussole laissée dans votre sac à dos peut toutefois vous aider à vous orienter s’il manque des balises. Pour calculer les distances, prévoyez une heure de marche pour trois kilomètres.

Un circuit de trois kilomètres aller-retour, c’est justement ce que je propose aux familles avec préados au début, quitte à augmenter graduellement les distances par la suite.

Pour la randonnée pédestre, un circuit total de trois kilomètres convient aux familles avec préados au début. De là, l’importance d’aller dans des lieux où il y a plusieurs sentiers courts comme au parc de la Gatineau.
Crédit photo: Alain Demers

Sur ce, bonne randonnée!

publicite box1
publicite box2