Les tops plein air incontournables

Le défi 5-30/Équilibre, une «mission plaisir» pour Mélanie Maynard!

Source : www.wixxmag.com | Sylvie Rivard

Toujours en mouvement, la pétillante Mélanie Maynard, porte-parole du défi, jongle avec un horaire bien rempli. C’est pourquoi elle apprécie le défi, qui lui a permis d’intégrer pas mal de petits gestes santé dans son quotidien au fil des ans. Voici ses trucs et astuces.

Défi santé, Mission plaisir

« Moi ça ne marche pas autrement qu’avec le plaisir. Quand on m’a approchée, je n’aimais pas le mot défi, parce que je n’aime pas la pression, c’est un élément de stress, alors ça ne m’intéressais pas. Mais le défi, il faut le voir comme une récompense qu’on se fait à soi. Au début, je pensais que c’était facile de manger 5 fruits et légumes par jour et de bouger 30 minutes, mais ce n'est pas aussi évident que ça! Pour voir si j’ai réussi ou non, je me mets des petits collants dans mon agenda. C’est le fun de voir sa progression et même si tu changes 25% de tes habitudes, et bien ça fait déjà ça! Ça fait 4 ans que je le fais et ça fait 4 ans que je ne réussis pas à faire mes 6 semaines intactes, mais je continue parce que c'est amusant ! »

Un 30 minutes décomposable

« Ce qui est beau, dans le défi, c’est que le 30 minutes est déclinable. Tu peux faire un 10 minutes le matin et un 20 minutes le soir. Tu le fais comme tu peux. Moi, je cherche les places de stationnement le plus loin possible de l’accès. Quand on a le temps, c’est plus facile. Nous, on est plus une famille artistique, on n’est pas trop sportif, mais tout ce qui est ludique, ça marche pour nous, comme aller glisser ou faire du ski de fond. Ça, c'est moi qui fait ça, mais j’essaie d’entraîner les enfants qui, eux, font du ski alpin. Ma fille, quant à elle, doit marcher pour aller prendre l’autobus. Ce sont des petites activités, mais il ne faut jamais que ce soit une obligation. Des fois après le souper, on joue à la tag. On met de la musique super fort et on se court après juste pour rire. On ne s’en aperçoit pas, mais ce sont des petits moments où on se fait aller la patate.

Cette année, c’est encore plus facile grâce aux outils qui nous sont donnés. Avec l’application web, le participant est beaucoup mieux pris en main et peut avoir beaucoup de trucs pour réussir. Tu peux rentrer tes donnéesm et tu as des recettes de SOS Cuisine faites pour le défi, ce qui fait que tu n’as pas à te casser la tête pour savoir ce qui compte pour une portion. Il y a aussi le Yoga virtuel, qui te montre des postures. C’est intéressant, surtout quand tu n’en as jamais fait. Bref, tu as toutes les cartes pour jouer gagnant! »

Devenez Champion de votre santé

« En 2015, il y a aussi l’aspect devenez champion de votre santé, où des personnalités publiques sont coachées par une autre (par exemple, le maire Coderre est coaché par le champion olympique Alexandre Bilodeau – ndlr). Dans leur quotidien, les gens peuvent se mettre à deux pour s’encourager. L’idée, c’est de s’inspirer entre nous.  Moi, je le fais avec ma famille. Mes enfants et mon chien sont d'ailleurs dans la publicité du Défi. Pour moi, le défi, il faut que ça soit vrai et que ce soit plaisant. »

Défi 5–30 Équilibre

«Dans la portion Équilibre du défi, on invite les gens à prendre une pause. Il faut s’avoir s’arrêter dans la journée et se calmer le hamster. Chaque jour, il faut prendre un petit 15 minutes pour s’arrêter et ne penser qu’à soi. Ça, je suis très bonne là-dedans, j’ai le bain qui s’étire facilement. Une belle façon de décrocher. »

Des trucs et des prix!

Vous trouverez une mine de conseils d'amis pour relever le défi dans le site web, dont 21 trucs que Mélanie et sa famille utilisent pour bouger et manger mieux. Consultez-les en cliquant ici. Profitez-en pour vous inscrire! Il y a plus de 10 000$ de prix à gagner, dont un Grand prix de 5000$ en cartes-cadeaux chez IGA (18 ans et plus), un prix Champion de ma santé Croix bleue, soit un abonnement au gym avec entraîneur personnel d'une valeur de 5000$ ou l'équivalent en argent (18 ans et plus), plus 16 prix régionaux (un pour chacune des régions du Québec) d'une valeur de 300$ chacun, consistant en un abonnement d'une année à Mon Yoga Virtuel votre studio virtuel de Yoga-Pilates-Entraînement, et un abonnement PREMIUM à SOS Cuisine. Vous avez jusqu’au 1er mars pour vous inscrire, en solo, en duo, en équipe et en famille! Allez-y! Devenez champion de votre santé!

Les trucs du docteure Johanne Blais pour faire bouger nos préados

Johanne Blais est médecin et possède une maîtrise en activité physique. Elle est porte-parole médicale du Défi 5-30/Équilibre. Voici ses conseils aux parents de préados pour les aider à faire bouger leur progéniture.

  • Dans ma pratique, je dis toujours aux parents que s'ils ne bougent pas, il sera difficile de faire bouger leurs enfants. Je leur suggère alors de faire tous les jours une sortie avec leurs enfants, en fin de journée ou après le souper, ne serait-ce que faire un tour du quartier de 10 minutes pour les inciter à marcher et à faire au moins une activité physique pendant l’une des deux journées de la fin de semaine.
  • Utiliser les cubes d’énergie du défi Pierre Lavoie à la maison. On peut motiver les enfants en leur promettant de faire, ensemble, une activité de longue durée au cours de la fin de semaine, par exemple. On peut leur demander directement quel type d’activité ils aimeraient faire. Ça pourrait être glisser, en hiver ou ramasser des feuilles et faire une collection des plus belles feuilles d’érable, à l’automne, par exemple. Mais faire en sorte qu’il y a toujours une activité familiale un peu plus longue, pendant la fin de semaine, à la suite de l’accumulation de blocs d’énergie.
  • Bouger avec la wii. La Wii fonctionne très bien, quand les parents ont un peu de sous pour ces outils-là ça peut marcher aussi pour les faire bouger et pour s'amuser en famille.
  • Les engager dans le défi en leur demandant quels sont leurs objectifs à eux. Ils peuvent remplir leur engagement personnel sur le site du défi, et vont avoir droit à leur diplôme à la fin des six semaines. Être capable de les impliquer dans le processus de décision, ça aussi c’est très motivant pour les enfants. Quand il se sentent impliqués, c’est eux qui rappellent à leurs parents que leur cube d’énergie n’est pas fait. Ce sont les enfants qui entraînent alors leurs parents.
  • Essayer une nouvelle activité. Je suggère aux parents de regarder les activités dans le journal de quartier et de demander aux enfants laquelle, parmi les nouvelles activités proposées, les tente et qu’ils n’ont jamais essayée. Les enfants sont curieux de nature, ils aiment essayer de nouvelles activités. Alors on leur dit qu’on va aller la faire ensemble. En ce qui concerne les filles, qui, on le sait, sont plus difficiles à faire bouger, il faut les faire danser. Les filles aiment danser, on peut leur proposer n’importe quelle activité, en autant qu’il y ait de la musique et de la danse, elles sont folles de ça!

Inscrivez-vous >> 

publicite box1
publicite box2