Les tops plein air incontournables

Les Jeux du Québec : un tremplin pour les jeunes sportifs

Source : www.wixxmag.com | Mélanie Dubé

Du 27 février au 7 mars 2015, près de 3200 jeunes athlètes des quatre coins de la province prendront part à la 50e Finale des Jeux du Québec, à Drummondville. Un rendez-vous sportif qui permettra aux jeunes de vivre une expérience extraordinaire.

Participer à une Finale des Jeux du Québec, c’est comme prendre part à des mini-Jeux olympiques. J’ai vécu l’expérience pour la première fois en 1989. C’était à Saint-Jean-sur-Richelieu. J’avais 13 ans et je représentais la région de Laval en karaté. Je m’en souviens comme si c’était hier. J’étais fière de vivre l’aventure et j’en garde d’ailleurs des souvenirs impérissables, que vous pouvez lire en cliquant ici. 

Raymond Kerr, chef de mission de la délégation de Laval, et Mélanie, l'auteur du texte, en 1989.

Les Jeux du Québec constituent le plus important rassemblement multisports au Québec: les jeunes des 19 régions du Québec y concourent dans 22 disciplines sportives. Chaque année, en hiver pour les années impaires et en été pour les années paires, une grande finale regroupe les meilleurs athlètes mineurs de toutes les régions du Québec. Depuis leur création, en 1970, les Finales sont organisées chaque année par une région hôte différente. En 2015, Drummondville est à l'honneur.

La délégation en ski alpin de la région des Laurentides a bien hâte de montrer son savoir-faire. À l’extrême droite, Dang Thanh Bui qui en sera à sa 18e participation à une Finale des Jeux du Québec.  
Crédit photo: Courtoisie Loisirs Laurentides

Un tremplin pour aller plus loin

Les jeunes athlètes qui seront de la compétition ont dû trimer fort pour arriver à cette grande finale. Ils ont été sélectionnés à la suite des Jeux régionaux, qui se déroulent toute l'année, en hiver et en été. Il s’agit de l’étape de qualification pour pouvoir accéder à la grande Finale. Les parents intéressés à savoir comment leur enfant peut participer à des régionaux peuvent se renseigner auprès de leur région. L'organisation offre aussi le programme Mes premiers Jeux, qui permet aux jeunes de 6 à 12 ans qui ne pratiquent pas de sport de s'initier à ce type d'activité et de connaître les clubs qui sont actifs dans leur région. 

Grâce aux Jeux du Québec, de nombreux athlètes ont pris goût à la compétition avant de briller sur la scène internationale. Les Jeux ont été un tremplin pour Joannie Rochette, Alexandre Despatie, Denyse Julien, Alex Harvey, Sylvie Bernier, Charles Dionne, Gaétan Boucher et plusieurs autres.

Vivre les Jeux du Québec

Au cours des prochains jours, n’hésitez pas à suivre les Jeux du Québec sur le Web. Suivez les pages et les comptes des réseaux sociaux de l’organisation des Jeux et ceux de la 50e Finale.

  • Facebook : Jeux du Québec
  • Twitter Jeux du Québec
  • Instagram  Jeux du Québec
  • Site Internet Jeux du Québec

En naviguant sur internet, vous pouvez aussi trouver les pages et les comptes des réseaux sociaux de votre délégation régionale. Une autre possibilité : visionnez les compétitions grâce à la webdiffusion. Et si vous avez la chance, allez encourager les athlètes en assistant aux compétitions. L’entrée est gratuite sur tous les sites.

La 50e Finale des Jeux du Québec en chiffres

publicite box1
publicite box2