Les tops plein air incontournables

La course en sentier, une activité parfaite pour les WIXX

Source : www.wixxmag.com | Véronique Champagne

« Je préfère la trail, parce que les roches me propulsent! », dit Jérôme, 10 ans. Il court aussi sur le bitume, mais comme la majorité des préados, il préfère la course en sentier à la course sur route. 

Natacha Gagné, kinésiologue et instigatrice du GRAND club de course des enfants partenaire de la Clinique du Coureur, a constaté la même chose chez ses groupes de préados. Et elle explique cette préférence facilement (sans toutefois préciser un quelconque pouvoir magique des roches sur le pep de la foulée)!

« De la côte, des racines, de la bouette : les jeunes aiment les défis! Et contrairement aux adultes, ils ne retirent pas de plaisir à s’essouffler pour s’essouffler en pensant aux gains possibles sur leurs conditions physiques… c’est trop loin de leur réalité! Le défi est dans le terrain en trail : c’est du concret! », partage la kinésiologue.

Un sport amusant et complet

Les bénéfices de la course en sentier sont aussi bien réels. Outre entraîner leurs capacités aérobiques, les jeunes affûtent leurs habiletés motrices fondamentales – l’équilibre, notamment – et développent leur proprioception, contribuant à une meilleure conscience corporelle dans la période déstabilisante de la préadolescence. Autre plus : le sentier est une surface plus douce pour leurs articulations!

Natacha Gagné voit aussi dans la pratique de la course en sentier un nouvel apprentissage utile : « Courir en sentier entraîne une foule de petites décisions pour courir intelligemment. Par exemple, le choix d’un itinéraire dans une montée accidentée, mais aussi celui de marcher une côte abrupte pour conserver son énergie pour la suite. »  C’est une course stratégique, en somme!

Physiquement et psychologiquement, les jeunes coureurs sont bien sollicités en sentier, mais la course hors route reste ludique.  C’est du plaisir à l’état brut! En sentier, le chrono n’est pas important et le terrain est stimulant. Et c’est vrai, même sur la ligne de départ d’événements! Exit la pression.

Course du P'tit Shérif, à Saint-Tite
Participer à une course en sentier 

Envie de vous lancer avec votre préados? Voici, à travers la province, les principaux événements de course à sentier qui proposent une épreuve pour les enfants :

20 août : XTERRA Québec, à Lac-Delage (1 km et 6 km)

29 août : Trail des Géants, à La Baie (1 km et 5 km)

5-6 septembre : La Chute du Diable, à Saint-Mathieu-du-Parc (1 km 3 km et 5 km)

13 septembre : 5 Peaks Québec, à Sherbrooke (3km)

19 septembre : Course des Gaulois, à Saint-Alphonse-Rodriguez (1 km et 5 km)

19 septembre : Ultra-Trail Harricana, de Charlevoix (5 km)

3 octobre : Tour du Massif des Falaises, à Prévost (1 km et 4 km)

4 octobre : Trail du Saguenay, (1 km)

4 octobre : La Classique Émilie Mondor, Mascouche (3 km)

10 octobre : Bromont Ultra, (2 km et 6 km)

17 octobre : Merrell X Country Fest, Val Morin (1 km et 2,5 km)

24 octobre : La Classique Salomon, à Mont-Tremblant (1 km et 5 km)

31 octobre : Course d’Halloween, à Val-d’Or (1 km, 2,5 km et 5 km)

Source : iskio.ca

 

publicite box1
publicite box2